Armada de stars au Bout du Monde

Mis en ligne en juillet-août 2010 par Alexandra Péan et Sylvain Bernier

C’est sous un soleil de plomb et un ton sénégalais qu’a démarré cette dernière journée du festival du Bout du Monde, peuplé de têtes d’affiches !

Baaba Maal, d’origine toucouleur, peuple d’Afrique de l’ouest qui vit principalement dans le nord du Sénégal, a en effet engagé les concerts sur la grande scène. Entrée seigneuriale sur une introduction de percussions, boubou rose et jaune vif, à l’instar de ses musiciens, gestes amples, bijoux, il dégage un charisme sur scène qui force le respect du public comme de ses musiciens. Musiciens qu’il met en avant à la moindre occasion en faisant notamment avec chacun d’entre eux une sorte de « kan ha diskan » ! Ce fils de pêcheur n’a pas oublié d’où il venait et échange avec le public sur les terres agricoles de son pays et constate qu’il y a peu de différences par rapport aux nôtres mis à part la difficulté de la travailler. Chanteur engagé - il est représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement - il a l’art d’aborder, sur des airs festifs, des sujets difficiles tels que la condition des femmes en Afrique (« African Woman »), la violence envers les enfants du monde. Plébiscitant l’hospitalité et les gens chaleureux qu’il a rencontrés sur la presqu’île de Crozon, il descend voir les spectateurs du premier rang, à la suite d’un de ses musiciens, puis en fait monter sur scène afin de partager quelques pas de danse.
Une belle prestation emplie de générosité dans l’esprit du Bout du Monde !

Le Bout du Monde prend de la hauteur ! Nouveauté de cette année, un spectacle de rue ou plutôt de l’air… La compagnie Transe express, une trapéziste et des joueurs de tambours, après avoir déambulé parmi les spectateurs qui essayaient tant bien que mal de les suivre, s’est harnachée sur un mobile puis s’est fait promener par une grue dans les airs parfois juste à cinq mètres au-dessus du public. Acrobaties et jeux de tambours à 30 mètres au-dessus du sol, un moment féerique !

Un moment bien agréable de nostalgie en compagnie d’Hugues Auffray en cette fin d’après-midi. Un look tout en jean - il a d’ailleurs failli lancer son blouson au public avant de préciser qu’il n’avait pas les moyens d’en avoir un par concert et qu’il ne s’appelait pas Johnny Hallyday qui se les faisait offrir – des chansons ultra connues qui plaisent aux jeunes comme aux moins jeunes, une reconnaissance envers l’organisation et les bénévoles du festival, de la poésie, des rythmes cajuns, un engagement contre le racisme, et un final tout en émotion avec les élèves de l’école St Fiacre du Fret qui l’ont accompagné avec leurs maîtresses sur « Adieu M. le professeur », puis sur « Santiano » que tout le monde attendait. Hasta luego Hugues !

Pionnier de la musique raï, Khaled faisait son grand retour sur scène pour présenter son nouvel album « Liberté ». Tout sourire comme à son habitude, il a alterné nouvelles chansons et tubes planétaires comme « Didi », «Aïcha », « Cheba », « Abdel Kader ». Un spectacle qui a ravi les fans algériens qui étaient au premier rang et qui lui brandissaient avec une fierté non voilée le drapeau algérien.

Un breton !! Un voisin tout proche qui venait se balader au bout du monde en famille le dimanche ! C’est Renan Luce ! A l’instar de Charlie Winston, il rempilait dans le Finistère après les Vieilles Charrues de l’année passée. Tout juste rentré de la Réunion, il nous faisait l’honneur d’être sa seule date en Bretagne ! Ouh qu’il est bon d’être « boudumondien » et « miro » ce dimanche pour écouter ce petit homme bourré de gentillesse !! Si jeune et déjà tellement de chansons qui racontent avec tant de poésie la vie de ses semblables comme « Les voisines », « La lettre », « Monsieur Marcel », « Repenti » ! Si jeune qu’il peut narrer sans problème les bêtises qu’il faisait gamin ou qu’il lisait dans « Le petit Nicolas » ! Des bêtises qui valent le bout du monde d’ailleurs !

Le breton noir d’après l’Erika
Fidèle à ses habitudes, Alpha Blondy, revendicateur jusqu’au bout des ongles, démarra sur une note religieuse avec « Les larmes de Thérèse » et s’empressa de dénoncer les guerres dans les divers pays du monde.Tout en rythmique reggae, il essaie de nous faire comprendre l’abus de pouvoir des pays occidentaux sur l’Afrique, en particulier, la Côte d’Ivoire, son pays d’origine. PS pour Alpha Blondy : courage !

Ultime concert de cette 11e édition du Bout du Monde : les extraordinaires Celtas Cortos qui ont réveillé ceux qui commençaient à se laisser gagner par la fatigue accumulée depuis 3 jours ! Ceux qui avaient la malchance de travailler le lendemain ont raté un concert explosif de bonheur ! Ceux qui ont pu rester ont pu profiter de très bonnes conditions pour assister au concert, pouvant aller au premier rang sans problème les voir de près et danser sur leurs instrumentaux celtiques ou leurs tubes festifs ! On ainsi pu se déhancher sur « Ya està bien », « Tranquilo majete », « El emigrante », puis sur une exclusivité « What a voice » extrait de leur nouvel album qui sortira à la fin du mois. Un concert, digne d’une fiesta espagnole, idéal pour patienter jusqu’à l’année prochaine.


Archives des actualités

mai 2020
avril 2020
mars 2020
février 2020
janvier 2020

2019

décembre 2019
novembre 2019
octobre 2019
septembre 2019
août 2019 - festivals
juillet 2019 - festivals
juin 2019
mai 2019
avril 2019
mars 2019
février 2019
janvier 2019

2018

décembre 2018
novembre 2018
octobre 2018
septembre 2018
août 2018 - festivals
juillet 2018 - festivals
juin 2018
mai 2018
avril 2018
mars 2018
février 2018
janvier 2018

2017

décembre 2017
novembre 2017
octobre 2017
septembre 2017
août 2017 - festivals
juillet 2017 - festivals
juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017

2016

décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
août 2016 - festivals
juillet 2016 - festivals
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016

2015

décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015 - festivals
juillet 2015 - festivals
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015

2014

décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014 - festivals
juillet 2014 - festivals
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014

2013

décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013 - festivals
juillet 2013 - festivals
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013

2012

décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012 - festivals
juillet 2012 - festivals
juin 2012
mai 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012

2011

décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
septembre 2011
août 2011 - festivals
juillet 2011 - festivals
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011

2010

décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010
septembre 2010
août 2010 - festivals
juillet 2010 - festivals
juin 2010
mai 2010
avril 2010
mars 2010
février 2010
janvier 2010

2009

décembre 2009
novembre 2009
octobre 2009
septembre 2009
août 2009 - festivals
juillet 2009 - festivals
juin 2009
mai 2009
avril 2009
mars 2009
février 2009
janvier 2009

2008

décembre 2008
novembre 2008
octobre 2008
septembre 2008
août 2008 - festivals
juillet 2008 - festivals
juin 2008
mai 2008
avril 2008
mars 2008
février 2008
janvier 2008

2007

décembre 2007
novembre 2007
octobre 2007
septembre 2007
août 2007
juillet 2007
juin 2007
mai 2007
avril 2007
mars 2007
février 2007
janvier 2007

2006

décembre 2006
novembre 2006
octobre 2006
septembre 2006
août 2006
juillet 2006
juin 2006
mai 2006
avril 2006
mars 2006
février 2006
janvier 2006

2005

décembre 2005
novembre 2005
octobre 2005
septembre 2005
août 2005
juillet 2005
juin 2005
mai 2005
avril 2005
mars 2005
février 2005
janvier 2005

2004

décembre 2004
novembre 2004
octobre 2004
septembre 2004
août 2004
juillet 2004
juin 2004
mai 2004
avril 2004
mars 2004
février 2004
janvier 2004

2003

décembre 2003
novembre 2003
octobre 2003
septembre 2003
août 2003
juillet 2003
juin 2003
mai 2003
avril 2003
mars 2003
février 2003
janvier 2003

2002

décembre 2002
novembre 2002
octobre 2002
septembre 2002
août 2002
juillet 2002
juin 2002
mai 2002
avril 2002
mars 2002
février 2002
janvier 2002

2001

décembre 2001
novembre 2001
octobre 2001
septembre 2001
août 2001
juillet 2001
juin 2001
mai 2001
avril 2001
mars 2001
février 2001
janvier 2001

2000

décembre 2000
novembre 2000
octobre 2000
septembre 2000
août 2000
juillet 2000
juin 2000
mai 2000
avril 2000
mars 2000
février 2000
janvier 2000

1999

décembre 1999
novembre 1999