Le festival du Bout du Monde : la journée africaine

Mis en ligne en juillet-août 2010 par Alexandra Péan

Le voyage autour des musiques métissées continue ce samedi sur la presqu’île de Crozon où les couleurs de l’Afrique étaient largement représentées, notamment par Omar Pène et Tony Allen.

Pas facile d'ouvrir la journée à 15h, encore plus quand il s'agit de remplacer un groupe déprogrammé à la dernière minute, mais DJ Click a parfaitement réussi à chauffer le chapiteau cabaret. Dès la deuxième chanson, la frénésie gipsy avait envahi le public pourtant encore peu nombreux. Accompagné de quelques compères indo-balkano-roumains (violon, saxo/flûte, percu) et une chanteuse au charme tzigane qui nous a ravi de belly-dance, le parisien, boîte à rythmes et sifflet à l’appui, a su nous transporter dans la fusion qu’il affectionne tant.

Né à Dakar au Sénégal, Omar Pène est un chanteur engagé qui a vécu dans la rue et qui se fait le porte-parole des jeunes et des pauvres de son pays. Grâce au mbalax, musique populaire du Sénégal basée sur les percussions dont le sabar, il dénonce la corruption et la misère dans son pays. Lui et son groupe « le super Diamono de Dakar » nous ont offert un spectacle haut en couleurs : tout portaient une tenue très colorée, lui-même portait un magnifique boubou parme. Des couleurs vives apportant un peu de chaleur de l’Afrique. Il a d’ailleurs gratifié les festivaliers d’un « vous êtes chauds » avant de faire la promo pour son dernier album « Ndam ».

Enorme rencontre que la Pegatina !! Un moment inoubliable ! Les superlatifs manquent pour qualifier cette bombe d’énergie ! La Pegatina, c’est un groupe venu de Barcelone qui nous a envoyé une vague de ska à un rythme effréné, de vraies piles électriques montées sur ressort ! Ils ont littéralement mis le feu sur la scène Kermarrec, à tel point que le public du Boudu s’est passé le mot et qu’à la deuxième représentation, on manquait de place pour danser ! Tous les assoiffés de fête s’étaient donnés rendez-vous pour les acclamer. Rares sont les groupes qui donnent autant d’énergie sur scène. Les gens regrettaient même qu’ils n’aient pas joué sur la grande scène afin d’apprécier pleinement leurs figures de danse tribale. Ils méritent vraiment d’être connus !

Moment fort pour les amateurs du genre, la démonstration de toute la maîtrise de son art par Tony Allen, le nigérian, qui est « juste » (excusez du peu) le créateur de l'afrobeat et une référence dans le monde des batteurs.

Charlie Winston, le dandy au chapeau et au veston, est revenu faire un coucou aux finistériens après son passage remarqué l’an dernier au festival des Vieilles Charrues. Très à l’aise sur scène, il a fait chanter le public dès la première chanson, pas de temps à perdre ! Sur le devant de la scène, il nous fait la joie de quelques pas de danse à la Mickaël Jackson ; derrière son piano (pour « I love your smile »), c’est son harmoniciste qui assure la relève et se lance dans des mouvements de tecktonik ! Pour son titre phare « Like a hobo », il se fait un peu prier mais finit par siffler les fameuses premières notes que tout le monde connaît et c’est la folie dans le public de Landaoudec !

Le calme a regagné la plaine de Landaoudec avec le concert de Donovan Band. L’écossais, qui a notamment collaboré avec les Beatles et à qui on doit le célèbre « Mellow Yellow » repris pour une publicité pour du thé, a joué un concert folk teinté de jazz tout en nuances.

Bauchklang a eu la lourde tâche de clore cette deuxième soirée. Un peu craintifs que le public soit quelque peu clairsemé à une heure aussi tardive, ils ont su capter son attention avec leurs human beat-box. Assez déroutant quand on ne connaît pas ! Les gens, qui les attendaient, s’étonnaient qu’il n’y ait pas d’instrument sur scène ! Et pour cause, leurs cinq voix leur suffisent pour assurer un show d’une heure et quart, « Bauchklang » signifiant « son du ventre » en allemand. Ambiance feutrée avec très peu de lumières pour des sons produits uniquement par les membres du groupe dans un style mélangeant le funk, le rap, l’électro, le rap, etc.

Archives des actualités

mai 2020
avril 2020
mars 2020
février 2020
janvier 2020

2019

décembre 2019
novembre 2019
octobre 2019
septembre 2019
août 2019 - festivals
juillet 2019 - festivals
juin 2019
mai 2019
avril 2019
mars 2019
février 2019
janvier 2019

2018

décembre 2018
novembre 2018
octobre 2018
septembre 2018
août 2018 - festivals
juillet 2018 - festivals
juin 2018
mai 2018
avril 2018
mars 2018
février 2018
janvier 2018

2017

décembre 2017
novembre 2017
octobre 2017
septembre 2017
août 2017 - festivals
juillet 2017 - festivals
juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017

2016

décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
août 2016 - festivals
juillet 2016 - festivals
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016

2015

décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015 - festivals
juillet 2015 - festivals
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015

2014

décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014 - festivals
juillet 2014 - festivals
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014

2013

décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013 - festivals
juillet 2013 - festivals
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013

2012

décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012 - festivals
juillet 2012 - festivals
juin 2012
mai 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012

2011

décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
septembre 2011
août 2011 - festivals
juillet 2011 - festivals
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011

2010

décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010
septembre 2010
août 2010 - festivals
juillet 2010 - festivals
juin 2010
mai 2010
avril 2010
mars 2010
février 2010
janvier 2010

2009

décembre 2009
novembre 2009
octobre 2009
septembre 2009
août 2009 - festivals
juillet 2009 - festivals
juin 2009
mai 2009
avril 2009
mars 2009
février 2009
janvier 2009

2008

décembre 2008
novembre 2008
octobre 2008
septembre 2008
août 2008 - festivals
juillet 2008 - festivals
juin 2008
mai 2008
avril 2008
mars 2008
février 2008
janvier 2008

2007

décembre 2007
novembre 2007
octobre 2007
septembre 2007
août 2007
juillet 2007
juin 2007
mai 2007
avril 2007
mars 2007
février 2007
janvier 2007

2006

décembre 2006
novembre 2006
octobre 2006
septembre 2006
août 2006
juillet 2006
juin 2006
mai 2006
avril 2006
mars 2006
février 2006
janvier 2006

2005

décembre 2005
novembre 2005
octobre 2005
septembre 2005
août 2005
juillet 2005
juin 2005
mai 2005
avril 2005
mars 2005
février 2005
janvier 2005

2004

décembre 2004
novembre 2004
octobre 2004
septembre 2004
août 2004
juillet 2004
juin 2004
mai 2004
avril 2004
mars 2004
février 2004
janvier 2004

2003

décembre 2003
novembre 2003
octobre 2003
septembre 2003
août 2003
juillet 2003
juin 2003
mai 2003
avril 2003
mars 2003
février 2003
janvier 2003

2002

décembre 2002
novembre 2002
octobre 2002
septembre 2002
août 2002
juillet 2002
juin 2002
mai 2002
avril 2002
mars 2002
février 2002
janvier 2002

2001

décembre 2001
novembre 2001
octobre 2001
septembre 2001
août 2001
juillet 2001
juin 2001
mai 2001
avril 2001
mars 2001
février 2001
janvier 2001

2000

décembre 2000
novembre 2000
octobre 2000
septembre 2000
août 2000
juillet 2000
juin 2000
mai 2000
avril 2000
mars 2000
février 2000
janvier 2000

1999

décembre 1999
novembre 1999