Vivre en bleu, c'est mieux... : pour France Bleu Breiz Izel, la rentrée a aussi sonné

Mis en ligne en septembre 2005 par Fabrice Rohou

Alain Massiot, directeur de la station, affiche un grand sourire à l'aube de la saison 2005/2006. Dans la station que certains persistent à appeler RBO (Comprenez Radio France Bretagne Ouest), le baromètre affiche une certaine stabilité, pointant sur "beau temps".

Alors que la grande Maison de la Radio à Paris n'a de cesse de bruisser sur les changements de ses stations nationales, côté France Bleu, le mot d'ordre est de ne pas faillir à son image de marque. France Bleu doit rester la radio locale généraliste.

Les derniers résultats de Médiamétrie sur l'auditoire auraient pourtant pu laisser penser à une certaine morosité. Ainsi, pour 2004/2005, France Bleu Breiz Izel affichait un tassement du nombre de ses auditeurs. De quelque 100.000, la radio n'en n'affichait plus que 70.000. Mais Alain Massiot ne prend pas les chiffres sous la loupe unique du nombre. Une de ses grandes satisfactions est de savoir que France Bleu, même si elle est écoutée par un peu moins de personnes, est une compagnie qui est ancrée dans la vie de son auditorat. La durée d'écoute passe en effet de 103 à 146 minutes, en moyenne, quotidiennement. "Alors, bien sûr, commente Alain Massiot, on peut venir nous dire qu'ils sont moins. Mais je préfère savoir qu'ils nous écoutent plus longtemps. Cela confirme une réelle adhésion au programme que nous proposons chaque jour".

Avec 9,5% de part d'audience, France Bleu Breiz Izel est la troisième radio du Finistère, derrière deux stations nationales. Et au delà, France Bleu Breiz Izel est aussi écoutée sur une portion du Trégor costarmoricain et sur le bassin de Lorient.

Les programmes ont débuté sous leur nouvelle forme ce lundi 29 août. Mot d'ordre de cette année : coller aux envies des gens. "Nous avions, bien sûr, déjà des chroniques bien en place sur la région et les gens qui la font. Nous avons aussi souhaité ajouter des 'pastilles' sur le ciné, la santé, le bricolage ou encore la télé, par exemple. Il nous faut rester attentifs à l'air du temps", indique Alain Massiot. "Et puis nous avons aussi souhaité renforcer encore un peu plus le lien que nous avons avec nos auditeurs. Alors, maintenant, du lundi au vendredi à 10h30, des professionnels dans différents domaines, viendront répondre aux questions que tout à chacun peut se poser. Les sujets ne manqueront pas. La liste est longue !"

L'actualité, au quotidien, poursuit sa route. "Pas de bouleversements, mais des ajustements", indique Valérie Le Nijen, rédactrice en chef. En plus des journaux du matin, de l'édition de la mi-journée et des rendez-vous du soir, les reportages se renforcent. Côté sport, toujours le désir de faire partager au mieux le foot et la Ligue 2, avec Brest, Lorient et Rennes. Mais, le dimanche, place aussi, dès 18h00, à un tour d'horizon de l'actualité sportive de la fin de semaine, et tous les résultats foot de la DH à la PH une demi-heure plus tard.

"Nous sommes et nous restons plus que jamais portés à donner à nos auditeurs une image aussi exhaustive que possible de ce qui se passe sur leur bassin de vie, mais aussi d'être les fers de lance d'une vision dynamique à l'extérieur. Cet été, ce qui prouve le réel potentiel de la Bretagne, nous avons été la région à fournir le plus d'émissions aux stations France Bleu. Qu'il s'agisse de festivals, d'événements culturels ou sportifs, nous souhaitons montrer que même éloigné d'une partie du reste de la France, nous n'en sommes pas pour autant inactifs, et même souvent précurseurs. C'est l'une de nos fiertés dans le réseau France Bleu."

Une dernière nouveauté ? L'arrivée d'une ancienne gloire de la télévision des années 80. De 12h30 à 14h00, Patrick Sabatier prend ses quartiers sur France Bleu. Depuis Paris, il passe en revue l'actualité des régions avec ceux qui la font. Parmi les premiers invités cette semaine, Anne Quéméré depuis les studios de Quimper. Anne Quéméré est, faut-il le rappeler, détentrice du record féminin de la traversée à la rame de l'Atlantique Nord depuis le 30 août 2004, en 87 jours, 12 heures et 15 minutes.

France Bleu Breiz Izel, forte de ses 42 salariés permanents (36 équivalents temps plein) dont 10 journalistes (dont 3 bilingues), sans oublier ses collaborateurs ponctuels, est repartie pour une nouvelle saison. Encore plus réactive et attentive à ce qui se passe en Finistère et alentours.

Archives des actualités

octobre 2020
septembre 2020
août 2020 - festivals
juillet 2020 - festivals
juin 2020
mai 2020
avril 2020
mars 2020
février 2020
janvier 2020

2019

décembre 2019
novembre 2019
octobre 2019
septembre 2019
août 2019 - festivals
juillet 2019 - festivals
juin 2019
mai 2019
avril 2019
mars 2019
février 2019
janvier 2019

2018

décembre 2018
novembre 2018
octobre 2018
septembre 2018
août 2018 - festivals
juillet 2018 - festivals
juin 2018
mai 2018
avril 2018
mars 2018
février 2018
janvier 2018

2017

décembre 2017
novembre 2017
octobre 2017
septembre 2017
août 2017 - festivals
juillet 2017 - festivals
juin 2017
mai 2017
avril 2017
mars 2017
février 2017
janvier 2017

2016

décembre 2016
novembre 2016
octobre 2016
septembre 2016
août 2016 - festivals
juillet 2016 - festivals
juin 2016
mai 2016
avril 2016
mars 2016
février 2016
janvier 2016

2015

décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015 - festivals
juillet 2015 - festivals
juin 2015
mai 2015
avril 2015
mars 2015
février 2015
janvier 2015

2014

décembre 2014
novembre 2014
octobre 2014
septembre 2014
août 2014 - festivals
juillet 2014 - festivals
juin 2014
mai 2014
avril 2014
mars 2014
février 2014
janvier 2014

2013

décembre 2013
novembre 2013
octobre 2013
septembre 2013
août 2013 - festivals
juillet 2013 - festivals
juin 2013
mai 2013
avril 2013
mars 2013
février 2013
janvier 2013

2012

décembre 2012
novembre 2012
octobre 2012
septembre 2012
août 2012 - festivals
juillet 2012 - festivals
juin 2012
mai 2012
avril 2012
mars 2012
février 2012
janvier 2012

2011

décembre 2011
novembre 2011
octobre 2011
septembre 2011
août 2011 - festivals
juillet 2011 - festivals
juin 2011
mai 2011
avril 2011
mars 2011
février 2011
janvier 2011

2010

décembre 2010
novembre 2010
octobre 2010
septembre 2010
août 2010 - festivals
juillet 2010 - festivals
juin 2010
mai 2010
avril 2010
mars 2010
février 2010
janvier 2010

2009

décembre 2009
novembre 2009
octobre 2009
septembre 2009
août 2009 - festivals
juillet 2009 - festivals
juin 2009
mai 2009
avril 2009
mars 2009
février 2009
janvier 2009

2008

décembre 2008
novembre 2008
octobre 2008
septembre 2008
août 2008 - festivals
juillet 2008 - festivals
juin 2008
mai 2008
avril 2008
mars 2008
février 2008
janvier 2008

2007

décembre 2007
novembre 2007
octobre 2007
septembre 2007
août 2007
juillet 2007
juin 2007
mai 2007
avril 2007
mars 2007
février 2007
janvier 2007

2006

décembre 2006
novembre 2006
octobre 2006
septembre 2006
août 2006
juillet 2006
juin 2006
mai 2006
avril 2006
mars 2006
février 2006
janvier 2006

2005

décembre 2005
novembre 2005
octobre 2005
septembre 2005
août 2005
juillet 2005
juin 2005
mai 2005
avril 2005
mars 2005
février 2005
janvier 2005

2004

décembre 2004
novembre 2004
octobre 2004
septembre 2004
août 2004
juillet 2004
juin 2004
mai 2004
avril 2004
mars 2004
février 2004
janvier 2004

2003

décembre 2003
novembre 2003
octobre 2003
septembre 2003
août 2003
juillet 2003
juin 2003
mai 2003
avril 2003
mars 2003
février 2003
janvier 2003

2002

décembre 2002
novembre 2002
octobre 2002
septembre 2002
août 2002
juillet 2002
juin 2002
mai 2002
avril 2002
mars 2002
février 2002
janvier 2002

2001

décembre 2001
novembre 2001
octobre 2001
septembre 2001
août 2001
juillet 2001
juin 2001
mai 2001
avril 2001
mars 2001
février 2001
janvier 2001

2000

décembre 2000
novembre 2000
octobre 2000
septembre 2000
août 2000
juillet 2000
juin 2000
mai 2000
avril 2000
mars 2000
février 2000
janvier 2000

1999

décembre 1999
novembre 1999